Vous êtes ici : Mairie d'Yvré l'Evêque» Ville» Histoire » Un peu d’histoire

Un peu d’histoire

De l’époque gallo romaine à nos jours

Le nom d’Yvré vient d’EVRACIUS ou YVRIACUS, du nom du propriétaire d’une villa (grand domaine) de l’époque gallo romaine. En ce lieu, on s’exerçait à dresser les chevaux.

Ce nom apparaît dans un texte de l’an 616.
D’ailleurs, des fouilles sur divers lieux de la commune (notamment à La Bourdasière en 1857, où plus récemment lors de la construction de l’autoroute A28) ont fait apparaître l’existence d’une cité datant de l’époque gallo romaine.

Histoire > Un peu d'histoire

Au début du XIIe siècle, l’évêque Hildebert fait construire une maison de campagne qui a été progressivement agrandie pour devenir la résidence des Évêques du Mans, et donner ainsi le nom d’Yvré l’Évêque.

En 1589, le roi Henri IV séjourne au château des Évêques lors d’un passage au Mans.
Plus tard, le château des Évêques est vendu puis détruit en 1840.

Sous la Révolution (dès 1793), la commune s’appelle Yvré sur l’Huisne.
Elle se nomme ensuite Yvré lès Le Mans pour redevenir Yvré l’Évêque sous l’époque impériale.

 

En janvier 1871, la colline d’Auvours est le théâtre d’une terrible bataille entre l’armée de Chanzy et les Prussiens.

Plus près de nous, le 8 août 1944, le bourg est libéré par l’armée américaine, après de violents combats dans le centre bourg.

Certains monuments d’Yvré témoignent de cette Histoire, et vous pourrez trouver plus d’informations dans la page « Suivez le guide« .

Les armoiries (ou écusson) d’Yvré l’Évêque

Les armoiries actuelles ont été définies en 1983 pour symboliser l’histoire et la géographie d’Yvré l’Évêque.
Elles se composent de 4 éléments :

Histoire > Un peu d'histoire

  1. Une crosse d’or sur fond rouge (fond de gueules), en souvenir de l’important domaine épiscopal et du château des Évêques qu’il y avait sur la commune.
  2. Un lion noir sur fond d’argent, reprise d’une des parties des armoiries de l’Abbaye de l’Épau, joyau archéologique du territoire de la commune.
  3. Une rivière dominée par un pont noir et coulant entre des prairies rappelle bien évidemment l’Huisne et le vieux pont du XVIe siècle, dit « Pont de pierre », autrefois lieu de passage important.
  4. Une fleur de lys d’or sur fond azur, issue des armoiries de l’Épau.

Description en termes héraldiques :
Télécharger description-blason-en-termes-heraldiques.pdf (6 ko)